Education

Le Burundi est un pays dans lequel  l’éducation reste le privilège d’une minorité.

 

Un programme révolutionnaire conçu pour promouvoir l'innovation de notre système éducatif

  • Mettre sur pied une campagne nationale de sensibilisation de la population sur les bienfaits de l’éducation,
  • Réformer notre système éducatif afin de rendre l’éducation obligatoire et gratuite jusqu’à la fin de l’école secondaire,
  • Mettre fin aux examens nationaux conçus pour limiter l’accès à l’enseignement (concours national, test de 10ème et l’examen d’Etat),
  • Mettre fin à l’ingérence de l’Etat dans les universités,
  • Investir dans la formation des enseignants et améliorer leurs conditions de vie
  • Mettre fin aux mutations non désirées des enseignants et réunir les familles séparées par les mutations non désirées opérées par les anciens régimes.
  • Obliger les écoles YAGA MUKAMA à suivre le programme d’enseignement national comme le font d’ailleurs les écoles séminaires,
  • Recruter de nouveaux enseignants et encourager l’immigration économique des enseignants étrangers voulant exercer au Burundi en leur octroyant des avantages fiscaux, une citoyenneté burundaise pour eux et leurs membres de familles, etc,
  • Octroyer des subventions de matériel scolaire aux familles démunis,
  • Etc
Pour déverrouiller le système éducatif et ainsi ouvrir les robinets de l’éducation à tous les enfants vivant au Burundi, il faut :
Après des années de déclin en sciences et des régimes qui ont tourné le dos à l’éducation et à la science, le R.DB veut émerger le Burundi dans une histoire de l'innovation technologique, d'ingéniosité scientifique, bref une révolution scientifique.
Nous sommes déterminé à balayer notre système éducatif pour le rendre l’un des meilleurs au monde.
Le R.D.B considèrent que la recherche scientifique devrait jouer un rôle important la relance de notre économie en donnant à la nouvelle génération du Burundi les outils et les compétences qui mènent aux innovations technologiques et des percées scientifiques de demain.

Le R.D.B veut prendre des mesures importantes pour élargir les possibilités d'éducation et de rendre l’Université plus abordables pour tous les burundais tout en améliorant la qualité de nos écoles et de nos enseignants.
Nous sommes déterminés à briser tous les verrous mis en place par les anciens régimes pour limiter l’accès à l’éducation (concours national, test de 10ème, Examen d’Etat, etc.).
Enfin, une innovation technologique pour le Burundi...

L’un des défis majeurs de notre temps est faire tout le nécessaire pour que la population burundaise soit éduquée .Cela nous permettra non seulement d’accélérer le développement de notre pays mais aussi de faire comprendre les réalités de notre société à la masse populaire pour l'épargner de la manipulation des politiciens qui profitent de leur inconscience sociale. C’est avec une population éduquée que nos dirigeants seront élus non pas en fonction de leurs ethnies mais en fonction de leurs programmes politiques.
 
C’est un combat difficile car la bourgeoisie d’affaire qui gouverne le pays depuis 1962 a verrouillé le système éducatif burundais car c’est le manque d’éducation de la majorité de la population qui lui permet de continuer à exploiter la masse populaire. Les verrous mis en place par le système font que certains enfants continuent de se lever pour aller cultiver les champs, d’autres pour aller dans les écoles YAGA MUKAMA juste pour être baptisés en christ alors les autres enfants vont à l’école pour préparer un avenir meilleur.

L’ignorance du bien-fondé de l’éducation ainsi que la pauvreté grandissante des masses populaires plaident en faveur de l’abandon de l’école par les enfants qui étaient déjà scolarisés, ce qui fait encore chuter davantage le niveau de l’éducation dans notre pays.
 
Le R.D.B veut promouvoir une vie de bonheur et de réussite pour tous les burundais. C'est pourquoi nous sommes résolus à assurer l’accès à une éducation pour tout le monde afin de donner à la nouvelle génération des outils pour faire avancer notre économie.
 
Nous voulons rendre l’éducation gratuite et obligatoire jusqu’à la fin de l’école secondaire. Pour l’enseignement supérieur, nous mettrons d'abord fin à l'ingérence de l'Etat dans les universités publiques. Ensuite, nous mettrons en place une réforme qui donnera droit aux étudiants de recevoir des subventions gouvernementales afin de rendre l’université plus abordable pour tous les burundais.
 
Nous allons aussi accélérer la construction des infrastructures scolaires y compris des universités.
 
Le R.D.B souhaite aussi fournir aux enseignants une formation professionnelle de qualité et de ressources leur permettant d’améliorer leurs conditions de vie.

PUBLICATIONS

PARTENARIAT