Réfome de la pressse et des médias

Le pouvoir de Bujumbura a une désastreuse tradition d'être un véritable prédateur de la presse.

Notre presse a toujours été malmenée et empêchée de fonctionner correctement. Le régime NKURUNZIZA a été baigné dans cette sale tradition qui mine sérieusement l'un des plus puissants bastions de la liberté des peuples. Actuellement, les intimidations, arrestations et autres entraves à la liberté de la presse et d'expression ne cessent d'augmenter.

Le R.D.B souhaite refonder la presse et les médias pour les rendre un pouvoir de l'Etat au même titre que l'Exécutif, le législatif et le judiciaire

La presse, publique que privée constituera un pouvoir indépendant des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire.

Sa mission constitutionnelle sera de garder un œil sur ce que font les autres pouvoirs de l’Etat et d’en informer le peuple.

Pour les actes relevant de l’exercice de ses fonctions, aucun professionnel des médias ne pourra plus être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou autres actes accomplis dans l’exercice de ses fonctions. Cette irresponsabilité sera perpétuelle mais ne jouera que sur les actes inhérents à sa fonction de journaliste. 

Notre première priorité est de garantir l’indépendance des médias et la liberté d’expression.

Le parlement fera plus de lois qui touchent l'établissement ou interdisent le libre exercice d'une religion, ni qui restreigne la liberté de la parole ou de la presse, ou le droit qu'a le peuple de résister à l’oppression ou de s'assembler paisiblement et d'adresser des pétitions au gouvernement pour la réparation des torts dont il a à se plaindre.

Une nouvelle loi sur la presse et les médias va voir le jour

Cette devra garantir la liberté des médias en interdisant la régulation publique et en renforçant la protection des sources.
Cette devra donner des garanties d'indépendance à la Radio-Télévision Nationale du Burundi et aux autres médias publics.
Cette loi devra définir les droits et devoirs des journalistes et et permettre la libre expression du métier de journaliste.
Cette loi devra garantir le libre accès à l'information publique.
Cette loi devra garantir des aides publiques directes à la presse et aux médias pour renforcer leur action.

PUBLICATIONS

PARTENARIAT