Pourquoi le RDB?

Seul le R.D.B peut changer le Burundi pour le mieux.

C’est vrai qu’il y a une quarantaine de partis politiques au Burundi mais la réalité est que tous ces partis s’inscrivent dans la continuité des mêmes politiques injustes et inefficaces qui n’ont jamais fonctionnés. Les partis d’opposition critiquent certes le parti CNDD-FDD pour sa gestion calamiteuse du pays, mais on trouve nulle part dans leur message, aucun passage qui peut rassurer les burundais que ces partis gouverneraient différemment du CNDD-FDD. De plus certains de ces partis d'opposition sont peuplés par le personnel politique  des anciens régimes qui, jadis faisait la même chose que ce que le CNDD-FDD fait aujourd’hui.

Etant convaincu que la mauvaise gouvernance dans notre pays  ne peut pas être résolue par les mêmes personnes et les mêmes politiques qui l’ont mise en place, nous avons décidé de créer le Rassemblement des Démocrates Burundais, une formation politique constituée de politiciens aux mains propres, afin de permettre un vrai changement.

Nous voulons rassembler les partisants de NDADAYE qui ont été trahis par le FRODEBU, les partisans de Rwagasore qui ont été trahis par l’UPRONA, les partisans d'une République solidaire qui ne trouvent pas de partis politiques à qui ils peuvent faire confiance, les démocrates de toutes les classes sociales, les indépendants et surtout des indignés, tous soucieux de construire une société qui offre l’égalité de chance à tout le monde par la mise sur pied des réformes portées par l'exigence de justice sociale en abandonnant les politiques injustes et inhumaines qui ont détruits la société burundaise afin de construire une société dans laquelle tous les citoyens étant égaux aux yeux de la loi, seront également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Le programme politique du R.D.B articule sur l’octroi d’un nouveau texte constitutionnel au Burundi assurant la séparation stricte des pouvoirs (le législatif, l’exécutif, le judiciaire et la presse) et garantissant le maximum des libertés publiques, les élections libres et transparentes, un enseignement primaire et secondaire laïque, obligatoire et gratuit, les soins de santé universels ; la réduction du train de vie des dirigeants ; la lutte contre la corruption et les malversations économiques ; la réduction de la taille du gouvernement se traduisant par la suppression de toutes les institutions et programmes inutiles qui nous coûtent des milliards de francs chaque année pour ensuite orienter cet argent dans les programmes prioritaires ( éducation, la santé, la création des emplois, etc.) ; etc

Tout ce message ne peut pas être trouvé dans aucun des 43 partis politiques existants actuellement, ce qui fait du R.D.B la seule alternative crédible au parti CNDD-FDD.

PUBLICATIONS

PARTENARIAT